Yoga Vietnamien

Le Yoga Vietnamien est une forme de yoga d’origine vietnamienne. Issue des arts martiaux vietnamien et du viet vo dao, le yoga vietnamien fait partie des arts de santé enseignés par l’école. Il fait partie des arts internes pour trouver et cheminer la voie vers soi.

A quoi ressemble le Yoga vietnamien ?

Le yoga vietnamien est l’appellation que prend la série d’étirements complète pratiquée dans l’école d’arts de santé et d’art martial du Crès.

Le Yoga vietnamien une version vietnamienne du Yoga. Au Vietnam, cette pratique est liée aux Arts Martiaux et au Tai-chi.

Amélioration de la santé avec le yoga vietnamien

Les exercices de Yoga vietnamien vont permettre de revitaliser le système au complet de celui qui les pratique. Il en résulte une meilleure santé qui peut contribuer à une vie plus longue. On commence par des respirations qui englobent la totalité du corps. Ensuite, la pratique du Yoga vietnamien se poursuit sous forme d’exercices qui vont activer les méridiens qui contrôlent les différents organes du corps : reins, rate, foie, vessie et digestion.

Renforcement du dos

L’importance des muscles Psoas et des différents groupes de vertèbres qui constituent la colonne vertébrale, est mise en valeur dans une série d’exercices qui font travailler et renforcent ces différentes zones du corps. Une importance particulière est accordée aux muscles Psoas et au renforcement de la force dans les lombaires, qu’on appelle aussi« le cœur de la vie », l’abdomen est considéré comme « l’axe central de la vie ».

Libération des articulations

En médecine chinoise, les articulations sont les endroits idéaux pour l’installation des blocages énergétique dans le corps. Basé sur cette science ancestrale, le yoga vietnamien intègre un déblocage complet de toutes les articulations du corps pour les assouplir, les libérer et permettre la bonne circulation énergétique interne, synonyme de bonne santé en énergétique chinoise.

Un yoga développé par des experts

Cette série d’étirements complète a été conçue par le maître fondateur avec soin et pratiquée durant plusieurs décennies avec plusieurs milliers de pratiquants assidus.

Entrer en contact avec son intériorité

Les bienfaits pour le corps et l’esprit sont indéniables, la pratique récurrente de la forme d’étirements du yoga vietnamien de l’école emmène chaque pratiquant vers plus de souplesse et d’intériorité.

Pratiquée en silence (hormis les premiers cours et les phases d’explication), lorsque la forme est connue et maîtrisée, elle permet une introspection, un bilan de l’état de son corps au moment de la pratique et un travail en profondeur dans son intériorité.

 

La série d’étirement est la base de la forme du yoga vietnamien, le travail respiratoire, la relaxation, la méditation, les étirement spécifiques, les Qi Gong spécifiques et saisonnier, l’automassage sont autant d’exercices qui intègrent les cours de yoga vietnamien.

Pour qui est le yoga vietnamien ?

Le yoga vietnamien est une forme simple d’étirements complets du corps et d’exercices de santé complémentaires, accessibles à tous. Du plus jeune au plus âgé, homme ou femme, souple, sportif, sédentaire….chacun pourra pratiquer à son niveau, guidé par l’enseignant.

Sans compétition, sans comparaison avec les autres, la pratique du yoga vietnamien est avant tout une pratique pour soi, pour reprendre sa santé en main, apaiser le mental et fluidifier ses émotions. Pratiquée régulièrement, c’est une pratique de santé bénéfique sur le long terme qui permet de grandir ou de vieillir en bonne santé.

Ce yoga apporte une véritable douche intérieure et libère ce qui a pu être stocké dans le corps d’une manière ou d’une autre. Il peut être pratiqué avec les enfants ou petits enfants pour un partage en famille.

Le yoga vietnamien une forme de santé

La forme de yoga vietnamien pratiquée dans l’école est une forme complète d’étirements qui se suffit à elle même.

  • Complète, elle permet d’étirer l’ensemble du corps, l’ensemble des muscles et fascias, les méridiens tendineux articulaires, permettant l’ouverture des canaux énergétiques (méridiens acupuncture). Cette ouverture garantie la bonne circulation dans le corps et ainsi la bonne santé selon les principes de la médecine traditionnelle chinoise.

  • Intégrale, le fait d’étirer chaque partie du corps, devant, derrière, à gauche, à droite permet un rééquilibrage complet du corps (yin/yang) et ainsi rétablir l’harmonie intérieure en passant par des exercices d’étirements qui amènent vite à un état méditatif pour un pratiquant régulier.
  • Universelle, on retrouvera dans cette série des mouvements que l’on retrouve en stretching, au Yoga, au Pilate ou au Qi Gong, peu importe le nom de la méthode ou du mouvement, le corps humain est toujours composé de la même manière avec un corps une tête, deux bras et deux jambes et plusieurs corps énergétiques (pour les cartésiens ne croyants pas à ces corps énergétiques, je les invite à se mettre à jour sur les dernières découvertes de la science moderne et de venir pratiquer avec nous 🙂 ) 

  • Unique, car la forme est complète, elle se suffit à elle même dans un travail quotidien. Elle permet aux élèves d’apprendre la forme naturellement par la répétition de la série à chaque cours. Cela permet aux élèves de gagner en autonomie pour pratiquer chez eux, en dehors des cours, avec une série complète, éprouvée et sécuritaire. Chaque jour et chaque moment étant différent, le ressenti est donc unique à chaque pratique même sur un mouvement vu et répété de nombreuses fois.
  • Energétique, l’étirement des méridiens tendineux articulaires, la mobilisation et la libération des articulations (sièges des blocages en énergétique chinoise) permet d’assurer un équilibrage énergétique et une bonne circulation interne se répercutant sur les organes internes et toute le système circulatoire.

  • Ingénieuse, cette série combine, on l’a vu, les étirements des fascias, muscles et méridiens tendineux articulaires, la mobilisation de toutes les articulations du corps, des exercices de Qi Gong, des postures de yoga (Assanas)
  • Transcendantale, s’étirer ça fait mal, on tire sur un muscle ou un tendon et un corps rouillé, qui n’a pas l’habitude de bouger et de se mobiliser. Ce corps par réaction prendra rapidement une posture de défense et de recroquevillement. L’étirement est alors ressentie comme une douleur (parfois ressentie comme intense). Ces signaux naturels vont à l’encontre de la recherche dans cette série du yoga vietnamien de l’école. Où l’on recherche le relâchement en profondeur (d’où la pratique en silence pour aider à l’intériorisation). La douleur devient alors une information d’une zone tendue, crispée qui a besoin d’attention, d’espace, d’amour et de relâchement. Seule la pratique régulière et bien accompagnée permet ce lâcher prise.
  • Intégrative, la répétition des mouvement et le lâcher prise permet d’intégrer durablement dans le corps et son fonctionnement quotidien tous es bienfaits découvert lors de la pratique.

  • Santé, les chinois disent que gagner de 2 pouces en souplesse (environ 5 cm) permettrait d’allonger sa vie de 10 ans, alors oui ici s’étirer c’est la santé !
  • Méditative, les étirements pratiqués dans l’écoute de son corps, guidés par sa respiratoire et son intention permettent d’entrer plus en profondeur dans son corps, avec soi. De découvrir sa nature profonde et voyager à l’intérieur de son corps, physique dans un premier temps, trouver des espaces de relâchement, de liberté, de circulation qui sont des signes d’ouverture et de lâcher prise, afin d’accueillir le nouveau tout en relâchant l’ancien.
  • Mentale, car notre société occidentale est basée sur l’intellect et le mental, revenir au corps, à une pratique corporelle, à l’écoute de ses sensations, permet de déconnecter, au moins un moment, le mental pour revenir à l’instant et à l’écoute de notre corps avant que celui ci ne cri trop fort. La pratique régulière permet d’intégrer cela dans son quotidien pour transformer sa façon de fonctionner.

Le yoga vietnamien et la médecine chinoise

Cet exercice de yoga vietnamien est un exercice de base primordiale qui permet de mettre en place efficacement les autres exercices de l’école pour gagner en énergie et nourrir les organes internes selon les principes taoïstes (principes de longue vie) et de la médecine traditionnelle chinoise.

Si le yoga indien reprend les principes de santé de la médecine ayurvédique, le yoga vietnamien reprend les principes de santé de la médecine chinoise et la médecine vietnamienne. Les deux sont proches par leur approche intégrative de l’organisme au complet. La médecine vietnamienne ayant repris les grands principes de la médecine chinoise et adaptée par rapport à sa médecine ancestrale, ses climats et traditions propres.

Un travail saisonnier

C’est pour cela qu’une attention particulière est donnée à la saison énergétique (différentes des saisons classique) et à la circulation d’énergie et l’écoute intérieure. Chaque mouvements du yoga vietnamien est un Qi Gong en soi, enchaîné de manière ordonnée.

Cours de Yoga Vietnamien

Un cours de yoga vietnamien reprend les mêmes principes qu’un cours de yoga traditionnel (indien). Les étirements complets du corps seront travaillés, ainsi que la respiration et une partie relaxation et méditation.

Envie de découvrir le yoga vietnamien de l’école ? Voici les horaires et lieux des cours d’interne sur le crès.

Cours collectifs de yoga vietnamien toute l’année, stages et cours privés disponibles sur demande en fonction des disponibilités.

Venez faire un cours d’essai (possible en cours d’année, merci de prévenir afin de vous intégrer au mieux pour votre cours d’essai)

Le Yoga vietnamien est au nouvel essor également venez pratiquer.

L’origine du yoga vietnamien

Certains styles d’art martiaux traditionnels sont très rudes et demande une exigence particulière aux pratiquants et à leur corps. C’est le cas de l’art martial enseigné. Afin de compenser les dépenses énergétiques demandés par les exercices martiaux externes, de nombreux exercices d’art internes (les arts de santé) ont été développés depuis des millénaires pour compenser cette dépense énergétique, musculaire, physique et de contacts par des exercices yin, de bien-être, restauration, récupération, régénération et d’énergétisation profonde.

C’est la reprise des principes du Yin et du yang dans la pratique martiale. Cet enseignement millénaire, peaufiné à travers les génération de maîtres illustres, permettent aujourd’hui de proposer des exercices et des formes de pratiques très puissantes et efficaces pour préserver la santé et restaurer le bon fonctionnement du corps sur tous ses niveaux (physique, énergétique, mental et émotionnels).

Il était hors de question que les pratiquants ne puissent être opérationnels en cas de besoin, donc une attention particulière était faite pour préserver leur santé, tout en ayant des artistes martiaux (guerriers à l’époque) capables de protéger et défendre en cas d’attaque.

Vieillir en santé

De plus avec l’âge, l’efficacité physique est forcément remplacée par l’efficacité technique car année après années, quelque soi sa pratique le corps perd en souplesse, vigueur et vitalité pour finalement s’éteindre. La bonne nouvelle c’est qu’aujourd’hui on peut vieillir et mourir en santé sous réserve de pratiquer régulièrement et toute sa vie des pratiques saines et adaptées.

La souplesse est symbole de jeunesse, la raideur est symbole de vieillesse et de mort. Pour rester jeune, il faut rester souple. Voici quelques enseignements populaires issuent de ma médecine chinoise qui nous enseigne à préserver la santé et à pratiquer la voie du juste milieu (ni trop, ni trop peu) pour vivre paisiblement sa vie, le cœur en joie.

Le yoga vietnamien proposé est une des formes des arts de santé proposés qui regroupe un ensemble de principes importants et complets en soi.

Le Yoga Vietnamien un yoga taoïste ?

Les taoïstes sont les personnes qui ont poussée la recherche vers la santé et la longévité sur des milliers d’année. Les maîtres d’arts martiaux ont reçus ces enseignements, les ont développés au cours des transmissions familiales et dans le cercle très fermé des écoles d’arts martiaux, les arts internes n’étant enseignés qu’aux personnes ayant atteint le degré de maturité nécessaire à leur intégration.

Le yoga vietnamien est basé sur la gymnastique taoïste. Les arts taoïstes imprègnent totalement notre pratique et ce yoga vietnamien est bien sur un yoga taoïste par excellence avec tous les enseignements du taoïsme qui se retrouve dans une pratique simple, accessible à tous dans le but de la santé et la longévité.