Les ventouses

Se soigner par les ventouses

Se soigner par les ventouses, ça marche toujours!

Arthrose, migraine, insomnie… Remise sur le devant de la scène, la thérapie par les ventouses fait de plus en plus d’adeptes. Zoom sur une technique ancestrale des ventouses.

Le champion de natation américain Michaël Phelps  et sa compatriote l’actrice Jennifer Aniston en sont fous! Ils pratiquent la « cupping therapy », la thérapie par les ventouses, la pose des ventouses.

On se souvient de nos grands-mères qui utilisaient les ventouses pour soigner les rhumes et autres affections, les maux de l’hiver. Elles sont aussi très efficaces dans la médecine chinoise pour les maux de dos, tensions articulaires, troubles digestifs, problèmes de peaux, cellulite ou pour raffermir les muscles du ventre… Elles existent en verre, en bambou, ou en plastique

La Hijama en arabe, ventousothérapie en français ou Cupping therapy en anglais, est l’une des pratiques médicales les plus anciennes au monde. Cette technique est connue et a fait ses preuves dans différentes civilisations dont celle des arabes avec l’arrivée de l’Islam : elle faisait ainsi partie de la médecine prophétique. De nombreuses études dans le monde ont été menées et prouvent ses effets antalgiques antidouleur, hormonal, immunitaire et apaisant pour le corps.

Qu’est ce que la médecine des ventouses?

Cette technique de soin millénaire dont Hippocrate se servait déjà 400 ans avant J.-C. a été réactualisée et codifiée sous le nom de médecine des ventouses. Elle s’appuie sur les principes de la médecine chinoise pour chasser le « sha » et remettre en circulation l’énergie dans les méridien d’acupuncture.

Les ventouses sont une technique populaire pratiquée sur les 5 continents et même en France nos grands mères soignaient les attaques de froids (bronchite ) avec les ventouses.

Le secret de sa victoire, ces petits pots de verre hérités de nos grands-mères ? Peut-être. Tombée en désuétude, cette technique ancestrale fait son retour depuis quelques années. Et par la grande porte. Jennifer Aniston, Gwyneth Paltrow, Justin Bieber exposent leurs marques de cupping jusque sur les tapis rouges hollywoodiens. La promesse d’un teint plus lumineux, d’une silhouette affinée, d’un surcroît d’énergie, et même d’un coup de pouce à la fertilité, murmure-t-on.

Les ventouses dans l’histoire

Les ventouses n’ont rien de nouveau. Égyptiens, Grecs et Romains y avaient déjà recours, et Hippocrate les conseillait lors des congestions respiratoires et des troubles gynécologiques. Elles semblent avoir existé un peu partout : les Hottentots, en Afrique australe, les confectionnaient avec des cornes de bovins ou d’ovins, tandis que des fouilles archéologiques en Amérique du Nord suggèrent l’usage de coquillages.

Chassées par les antibiotiques

En Chine, on associait les ventouses souvent à des points d’acupuncture, mais sans codification précise. Selon les cultures, elles étaient fabriquées en terre, en tuile, en bronze, en bambou et, enfin, en verre. Très populaires en France jusqu’au XXe siècle, elles sont tombées en désuétude après la Seconde Guerre mondiale, avec l’avènement des antibiotiques. Mais jusque dans les années 1950, les infirmières apprenaient encore à les poser, et nos grands-mères y avaient recours pour soigner les troubles pulmonaires.

Comment ça marche les ventouses ?

En provoquant par aspiration un afflux sanguin massif (hyperhémie), la ventouse entraîne une décompression au niveau de la zone où elle est posée. La circulation se fait mieux et la décongestion a de fait un effet antalgique. Selon sa localisation, elle va aussi stimuler des points d’acupuncture, et, couplée à une huile ou une crème (anti-inflammatoire, respiratoire), en accroître la pénétration et l’effet.

À chaud, à froid ou scarifiée: trois méthodes

  • La ventouse à chaud: c’est la méthode ancestrale la plus efficace et la plus utilisée. Elle consiste à faire le vide d’air à l’aide d’une flamme avant la pose du petit pot de verre. (un pot de yaourt en verre suffit ! Mais attention aux risques de brûlures ou d’incendie, ce n’est pas l’approche que je conseillerais même si au niveau énergétique, l’apport de chaleur dans la ventouse permet d’apporter du yang sur la zone traitée)
  • La ventouse à froid: le vide d’air se fait avec un système de pompe (c’est le système que j’utilise et conseil car adapté et simple à mettre en oeuvre avec les ventouses modernes (type pompe à vide)
  • La ventouse scarifiée: on pratique une légère griffure de la peau avant de poser la ventouse à chaud ou à froid. Cette méthode est particulièrement indiquée sur les douleurs inflammatoires et articulaires aigües et les migraines. (la scarification peut avoir un intérêt thérapeutique et est vraiment indiqué pour certaine pathologie mais je préfère utiliser d’autres approches moins traumatisante pour le corps quitte a renouveler une ou plusieurs séances de ventouse pour un effet plus progressif et naturel)

Pour des raisons de sécurité et d’hygiène seul les techniques de ventouses à froid seront proposées.

SELON UN DICTON CHINOIS: « ACUPUNCTURE ET VENTOUSES SOIGNENT PLUS DE LA MOITIÉ DES MALADIES »

Les méthodes d’utilisation des ventouses

Il y a 2 façons d’utilisation des ventouses : Les ventouses statiques et les ventouses dites baladeuses.

  • La ventouse statique est posée sur les points d’acupuncture, sur un nœud musculaire ou bien un œdème. On la laisse agir quelques minutes.Elle a un effet décongestionnant sur le physique et sur le corps énergétique. La personne ne ressent aucune douleur, seulement un effet de succion qui donnera à la peau une couleur allant du rouge au violet qui peut rester visible pendant quelques jours. En médecine chinoise, on dit que les ventouses débloquent les énergies stagnantes les plus profondes, en les ramenant à la surface de la peau facilitant ainsi la circulation du sang, de la lymphe, et chasse le froid.On utilisera cette technique après avoir fait un bilan énergétique afin de cibler les troubles. En général lors de douleurs lombaires ou de fatigue.
  • La ventouse baladeuse servira à masser le corps avec de l’huile permettant de la faire glisser plus aisément. Cette technique plus globale permet un massage plus en profondeur pour décongestionner les muscles et activer le sang plus rapidement qu’un massage traditionnel. Souvent utilisés pour la cellulite sur les cuisses un peu inconfortables lors des premières séances, donnant de bons résultats, les tissus s’assouplissent.

Les blocages sont ainsi dissous, les douleurs s’amenuisent, la circulation du sang et de la lymphe s’améliorent, les muscles s’assouplissent, la chaleur interne est réduite.

Après une séance de massage du dos avec la ventouse, on peut ressentir quelques courbatures, signe de tensions profondes. Les jours suivant seront des plus agréables, vous vous sentirez bien plus léger et tonique, vous aurez ainsi évacué les nœuds et relancé les énergies.

Les ventouses statiques permettent un travail plus en profondeur sur une zone ou des points énergétique pour dynamiser le corps et sont souvent privilégier.

Que soignent les ventouses?

La technique manuelle ne va pas guérir un organe mais soulager la douleur, soit en indication primaire, soit en complément d’un autre traitement. Les indications sont donc nombreuses. Le temps de pose des ventouses est en général de 10-20 min (lombalgie par exemple) mais ne doit dans certains cas ne jamais dépasser 2min.
Pour quelles principales indications?
Toutes les douleurs mécaniques articulaires comme l’arthrose, le mal de dos (lombalgie, sciatique, lumbago…);
les migraines (temporales, frontales, occipitales);
les pathologies respiratoires (asthme, bronchite chronique…);
les problèmes digestifs (ballonnements, constipation, colopathie…);
les symptômes de la ménopause (bouffées de chaleur, vertiges, insomnies…);
les blessures sportives (entorses, tendinites…)
Pour quels résultats?
Tout dépend de la pathologie, de son ancienneté et des poussées liées à la saison, mais souvent il y a une réponse positive dès la première séance qui se vérifie dans les 72h. Généralement, 1 à 3 séances, espacées de 10 jours, suffisent.

Peut-il y avoir des risques?

Dès lors que les conditions d’hygiène sont respectées et la technique maîtrisée, notamment lors de la pose de ventouses à chaud et scarifiées, pas d’effets secondaires notables à craindre.
Les limites

  • La présence de varices constitue une localisation clairement contre-indiquée.
  • Et en cas de traitement anticoagulant, la prudence est de mise.
  • la pilosité peut être une vraie difficulté pour que la ventouse reste en place.
  • La peau doit être à nue pour positionner les ventouses.

La douleur

Elle s’apparente à la sensation d’un pincement. Autant dire que la pose de ventouses est parfaitement supportable ! Elle sera juste plus intense si le praticien l’applique sur une zone cellulitique.

Les marques

Tout comme les coups de soleil, la rapidité de la disparition des suçons dépend de la réceptivité cutanée du patient et de son état circulatoire. Selon les peaux, elles peuvent donc perdurer de 30 minutes… à 15 jours. en moyenne 2 à 3 jours pour des personnes sans grosse pathologie énergétique.

Les marques de ventouses sont synonyme de blocage énergétique au niveau du corps, les marques peuvent être analysées pour diagnostiquer le type d’attaque que le corps subit au sens de la médecine traditionnelle chinoise.

Globalement plus vous avez de marques suite à l’application des ventouses, plus votre corps en avait besoin et plus la pose de ventouses va vous apporter pour votre santé et votre équilibre. Car en médecine chinoise c’est bien la bonne circulation et l’équilibre selon la théorie des 5 éléments qui sont les fondements de la santé et du bonheur.

Toutes les pratiques proposées visent donc à conserver ou rétablir cette harmonie.

Où poser les ventouses ?

Les ventouses sont principalement placées dans le dos afin d’activer les 3 principaux méridiens intéressants dans le cadre de la prévention comme la redynamisation du système énergétique.

Nous allons ainsi travailler sur le vaisseaux gouverneur, maître de l’énergie yang dans le corps lui permettant de retrouver la vitalité et l’énergie nécessaire pour remettre en circulation l’énergie.

nous allons également interagir fortement avec les méridiens de la vessie qui sont considérés en médecine traditionnelle chinoise comme les éboueurs du corps, aidant ainsi le corps physique et énergétique à se libérer des éléments désormais inutiles plus facilement.

Ce positionnement dorsal permet une approche simple universelle et très efficace.

Cette association vaisseau gouverneur et méridien de la vessie permet d’associer également des flux énergétiques montant et descendant dans le corps et ainsi aider le système complet à retrouver l’harmonie selon la théorie du Yin et d YANG.

Je ne peux pas entrer dans tous les bienfaits et le détail de ce type de positionnement mais nous allons travailler sur l’organe poumons principal défenseur du corps, les points shu du dos considérés comme des robinets de purge de l’ensemble de la circulation énergétique.

Les points Shu du dos sont de nature Yang et s’utilisent surtout pour tonifier le Yang. À ce titre, Ils sont donc très utiles lorsque le malade est très fatigué, épuisé, ou déprimé. Malgré cela, on peut les utiliser dans les vides de Yin car ils agissent également sur l’organe des sens ou le tissu que le viscère Yin correspondant gouverne. (voir les 5 Éléments)

Il est bien sur inutile de connaitre ces principes pour que la technique fonctionne et apporte un grand bien être à celui qui reçoit la pose des ventouses.

Lors de traumatisme la pose de ventouse peut grandement améliorer le rétablissement de la santé dans la zone concernée notamment au niveau des articulations (cheville, genoux, coude, épaule…) mais la pose est souvent plus délicate et nécessite un matériel plus adapté  (finesse de la peau, zone osseuse, pilosité notamment chez les hommes…)

Les ventouses pour les enfants

Les ventouses à pose rapide pour les enfants. inutile de trop solliciter le corps d’un enfant qui a un système naturellement fort (période yang de la vie) et l’application de ventouse avec peu de pression et rapide permet de remettre en circulation un système énergétique un peu faible.

Poser des ventouses un jeu d’enfant ! J’ai initié mes enfants à la pose des ventouses à 5 et 7 ans car les ventouses actuelles sont sans danger et simple d’usage alors pourquoi ne pas apprendre cette technique populaire et ancestrale et ainsi soigner vos proches.

Quand poser des ventouses ?

Il faut rester à l’écoute de son corps, les changements de saison énergétique sont les moments propices pour cela pour accompagner le corps dans ces phases de changement souvent synonyme de perturbation énergétique. Le printemps et l’automne sont des périodes recommandées pour cela.

Ces poses de ventouses en prévention permettent au corps de se rééquilibrer et de prévenir les coups de fatigue ou de froid et de lutter contre les baisses d’énergie ou de moral.

L’été n’est pas la période la plus propice car les marques que peuvent laisser les ventouses (en fonction de votre équilibre énergétique interne et des nettoyage que vous avez pu réalisés) ne sont pas les plus simple à gérer lorsque le corps est naturellement découvert en été surtout dans notre belle région occitane.

L’hivers, la pose des ventouses est en général pour remédier à une attaque de froid et dynamiser le système immunitaire pour qu’il puisse lutter et enrayer la maladie naturellement. Pour éviter de travailler sur du curatif toujours plus compliquer à gérer il est essentiel de maintenir des pratique et approche de prévention et de santé telle que proposés lors de nos cours et stages notamment sur le volet « interne » de la pratique.

Qui peut poser des ventouses ?

Même si l’on peut poser ses ventouses comme le faisaient nos grands-mères de façon empirique (pour soulager les bronches notamment), mieux vaut faire appel à un praticien pour obtenir des résultats probants et être accompagner sur l’usage d’un merveilleux outil qui s’est malheureusement perdu.

Avec les ventouses actuelles vous pouvez vous placer vous même vos ventouses même si pour le placement dans le dos un praticien est bien plus simple.

Les ventouses sont un moyen simple, accessible, efficace et économique pour maintenir le corps en équilibre? Cette technique se doit donc d’être ré-enseignée et pratiquée.

Quoi de mieux que de se faire appliquer des ventouses pour découvrir cette technique et en ressentir les bienfaits.

Contactez moi