Le travail des positions

Les positions en viet vo dao

Le tra­vail des posi­tions, incontour­na­ble dans l’étude de l’art mar­tial, qui permet d’acqué­rir sta­bi­lité et vitesse de dépla­ce­ment. Comparables aux fon­da­tions d’une maison, elles sont le lien à la terre sans lequel une tech­ni­que ne peut être effi­cace, sans lequel l’énergie ne peut être libé­rée lors d’une frappe.

Le pre­mière phase de ce tra­vail est d’assi­mi­ler les posi­tions puis, lors­que le corps com­mence à être formé, de faire en sorte qu’elles devien­nent natu­rel­les en recher­chant le relâ­che­ment et l’archi­tec­ture cor­po­relle cor­recte.

Le quyens de position dit le « joyau » de l’école est issus du temple de shaolin.

Le travail de position vous permettra d’assurer un ancrage fort au sol, d’assurer une structure solide et mobile et une efficacité dans vos mouvement de défense comme d’attaque.

Le passage par des position diverse permet de jouer de différentes stratégies en combat.