Taoïsme, Bouddhisme, Confucianisme

Taoïsme, Bouddhisme, Confucianisme

La pensée traditionnelle chinoise est essentiellement bercée par ces trois doctrines et représente le socle de la tradition martiale.

Notamment, la consécration du principe taoiste des 5 éléments (5 mouvements) se retrouve dans l’ensemble de la pratique du viet vo dao Le cres : dans la philosophie (complémentarité et non pas opposition ni supériorité) , la structuration des entraînements (déroulement), l’approche pédagogique (techniques de la loi d’engendrement Shēng 生 ou de domination Kě 可, dans l’appréciation des qualités martiales de chaque pratiquant (passages de grades)…

Le système de valeur confucianiste de l’Ecole est basé sur Rén 仁 (humanité, bienveillance, politesse…) et de Lĭ 禮 (rîtes, ordonnancement, moralité…) et permettent une amélioration personnelle pour devenir des « hommes de bien » (Jūnzi 君子).

Quant au bouddhisme Chán 禅, Bodhidharma en serait le fondateur, mis au point au monastère de Shaolin, en Chine en 520 de notre ère.