Shen Gong

Shen Gong est un terme peu connu et peu utilisé car peu de personnes connaissent ce type de travail. En effet, seuls ceux ayant pratiqués des Qi Gong et des forme méditatives assez longtemps de manière correcte, sous la direction d’un maître évolué peuvent accéder à ce type de travail.

Comme pour les Qi Gong enseignés dans l’école, ou le travail est basé sur la circulation du Chi (énergie) dans le corps dans le cadre d’un processus alchimique, ce type de travail s’effectue à un niveau plus subtil. Bien que le Qi Gong soit la fondation d’un travail supérieur de Shen Gong.

Le shen gong est un travail (mot « gong » ici prend cette notion de labeur) sur la partie la plus élevé de l’être humain (Shen) aux sens des 3 trésors de l’alchimie taoïste.

Les 3 trésors

En alchimie taoïste les 3 trésors sont une notion assez commune et nombreux sont ceux qui connaissent ces principes. Ces fondements sont appris dans toute bonne école de médecine traditionnelle chinoise, Qi Gong, tai chi ou méditation, les notions de Jing, Chi et Shen sont présentées en détails (ou pas).

Mais, malheureusement, cette connaissance n’est que souvent intellectuelle et possède la même valeur que de l’avoir lu dans un livre. Sans un travail intérieur fin et assidu, cette transformation alchimique ne peut avoir lieu et cette connaissance ne sert qu’à enrichir un savoir théorique et nourrir un égo puissant qui empêchera d’accéder aux niveaux plus subtils.

Processus Alchimique taoïste

Les taoïstes ont mis au points des méthodes de transformation intérieure, appelées processus alchimique intérieur, permettant à l’être humain de conserver sa santé et prolonger sa vie. Ce travail de transformation permet également accéder aux plus hauts niveaux vibratoires de l’être humain et ainsi accéder aux parties les plus pures de l’être humain. 

Par ce type de processus raffiné on va accéder à une purification de l’être sur des niveaux de plus en plus subtils. De façon plus accessible à tous, on parlera de recherche spirituelle ou de voie spirituelle.

Shen Gong travail spirituel

Souvent en occident on parle de spiritualité (souvent associé aux religion) et de recherche spirituelle. Ici nous sommes sur une voie initiatique ancestrale liée à un travail spirituel (Shen Gong). Ici le mot travail prend tout son sens et permet de comprendre que comme les autres arts enseignés, le Shen gong nécessite un travail intérieur prolongé pour accéder à des niveaux spirituels et subtils de l’être humain de plus en plus fin.

Ce travail du Shen Gong permet au corps entier d’accéder à des niveaux vibratoires de plus en plus subtils que seul un système entraîné peut percevoir et connecter. De la même manière qu’un poste de radio ne peut capter que les ondes sur lesquelles il est synchronisé. Pourtant toutes les radios émettent en permanence. Seules celles sur lesquelles vous vous connectez ne seront audibles via votre poste de radio.

Le corps humain à l’instar d’un poste de radio est capable de capter ce type de vibration, les premières vibrations subtiles à capter sont celles liées aux exercices de Qi Gong (vibration du Chi) qui permettent de connecter avec des sensations de chaleur, de froid, de picotement…propre à ce type de travail.

En Shen Gong, nous somme sur un tout autre système de vibrations appartenant au Shen.

Shen Gong éveil spirituel

On parle de plus en plus de maître éveillé ou d’éveil spirituel. Cet état ne doit pas être un objectif mais une conséquence du travail de Shen Gong. Rechercher l’éveil à travers ce type de travail de Shen gong empêchera tout simplement de l’atteindre car il résidera en une contraction de l’esprit à la recherche de l’éveil. Cette contraction aussi infime soit-elle empêchera le système de connecter aux vibrations les plus subtiles qui deviennent alors inaccessibles et demeureront inexistantes à un esprit contracté.

C’est comme rechercher des sensations subtiles au cœur de la paume de sa main en maintenant un poing fermé fermement. Le corps est saturé par des informations fortes dues à la contraction du poing et ces informations de tensions couvrent les informations plus subtiles qui ne sont alors plus perceptibles.

C’est pourquoi ce type de travail de Shen Gong très avancé n’est que très peu enseigné et que dans des cadres très fermés de personnes initiées. Il faut avoir travailler un certain nombre d’années et acquis les principes de bases (arts de santé) avant de pouvoir espérer accéder à ce type d’enseignement.

Où pratiquer le Shen Gong ?

Nous pouvons enseigner ces principes et pratiques de Shen Gong à tout personne suffisamment motivée pour s’investir dans ce type de travail qui requière assiduité et non recherche.

La vie a été crée de la création (Tao) à la multitude. Ici nous sommes sur un travail de retour à l’unicité de la multitude à l’unicité. De fait les enseignements et et élèves seront moins nombreux que les premiers étages de la pyramide.

Chacun étant unique, avec son histoire, ses capacités et son développement propre, un accompagnement personnalisé est en général pratiqué pour ce type d’enseignement.

Traditionnellement, c’est le maître qui désignait l’élève lorsqu’il était prêt à recevoir ce type d’enseignement. Lorsque le maître avait décelé chez son élève la capacité possible de celui ci à transcender les différentes étapes nécessaires pour accéder au plus haut niveau de l’être et que celui ci était enseignable.

Dans ce type de travail, il n’est pas rare de voir des élèves accomplis dépasser le maître. Car si celui si a avancé dans sa pratique, guidé des élèves plus jeunes permettant à ceux ci de progresser au fil des années de travail à des niveaux de plus en plus subtils du Shen. Mais dans ce type de travail en Shen Gong la comparaison n’a plus lieu d’être ; hormis nous masquer l’accès à certaines vibrations subtiles par la contraction de l’esprit encore basé sur la comparaison voir la compétition.

Qui peut pratiquer le Shen Gong ?

Tout le monde ! Oui, même si seul les plus engagés pourront accéder aux plus hauts niveaux du Shen Gong. Nous proposons dans l’école une méthodologie et formation complète permettant aux étudiants d’avancer à leur rythme sur le chemin du Shen, balisé par un enseignant qualifié et des pratiques ancestrales conservées et travaillées avec cœur.

Note : cet article est là pour présenter les différentes possibilités offertes par l’école derrière des pratiques d’arts de santé et martiales. Trop souvent les personnes restent attachées à la forme et l’aspect extérieur, ce n’est qu’une face de la pièce (yin / yang). Pour les personnes curieuses et intéressées sachez que ceci n’est qu’un aspect de la pratique, oui le plus visible mais également le plus accessible. Si vous êtes arrivé au terme de cet article peut-être que vous faites partie de ces personnes qui pourront envisager ce travail de Shen Gong.