Les étirements

La série d’étirements

La pre­mière des bases est la série d’étirements, réa­li­sée en début de cours afin de pré­pa­rer au tra­vail phy­si­que qui va suivre et d’assou­plir le corps. Les mou­ve­ments qui la com­po­sent sont également faits pour former le võ sinh à des tech­ni­ques mar­tia­les par­ti­cu­liè­res. Ce tra­vail régu­lier permet à chacun de pro­gres­ser à son rythme et à son niveau tout au long de sa pra­ti­que.

Cette série d’étirements est une méthode de prévention et d’amélioration de sa santé à part entière.

Le maître indique que c’est un des éléments les plus important de la pratique c’est pour cela qu’il est réalisé à chaque cours.

Les étirements ont une place si importante que l’on pourrait imaginer une école des étirements car l’idée est d’apprendre au pratiquant a réaliser une série d’étirement complète en toute sécurité pour qu’il puisse continuer à pratiquer seul chez lui ou avec des amis pour entretenir sa souplesse et sa bonne circulation énergétique.

Les séries avancées d’étirements intègrent un travail avec un partenaire et d’autres étirements complets que l’on retrouve dans d’autres disciplines comme le yoga, le pilates ou le streching.

On pourrait parler de yoga vietnamien tant les étirements et les mobilisations articulaires sont importants dans l’école d’art de santé et art martial de viet vo dao Le Crès. Nous pourrions aussi les assimiler à du qi gong, étirements dynamiques ou encore étirements des méridiens (pour les plus avancés car ce travail nécessite un travail préalable qu’apporte les cours d’interne).

Nous avons donné accès à l’enseignement les techniques d’étirements et de santé basées sur les pratiques ancestrales taoistes du paida lajin.