Les arts martiaux aujourd’hui

Pourquoi pratiquer les arts martiaux aujourd’hui ?

Il est vrai qu’avec les avancées technologiques, les arts martiaux sont souvent relégués à un second niveau. Les arts martiaux sont connoté de traditionnel et d’historique ou encore de sport de combat pour retrouver la pratique sans tuer, de spectacle où l’on va parier sur le vainqueur et enfermer les combattant dans des cages comme au cirque.

La filmographie a accentuée cette notion de désuétude, tout le monde se souvient de la scène culte d’Indiana Jones, (je sais ça date mais ça montre bien que cela fait un moment que cette impression est diffusée aux masses).

Allez pour le plaisir : la scène d’Indiana Jones contre un sabreur

Mais comme les 2 face d’une même pièce, vous retrouver la même chose chez Indiana Jones où les arts martiaux deviennent indispensable à sa survie

Et on le voit encore une fois la fuite est souvent le meilleur moyen de préserver sa vie lors de conflit.

Mais alors pourquoi pratiquer les arts martiaux ?

Aujourd’hui les sources de conflit et de combat sont nulles ou quasi nulles donc l’aspect combat et self défense est surtout alimenté par les peurs internes (réelle ou non, imaginée ou plausible).

Donc l’un des but principaux de la pratique des arts martiaux est d’aller affronter ses peurs car c’est elles que l’on doit combattre en permanence qui nous accompagnent tout au long de la journée et de la nuit et durant des années.

J’ai eu la chance de bénéficier de l’enseignement de différents styles et pratique martiales comme le judo – jujitsu (la voie de la souplesse) durant plus de 16 ans (ceinture noire FFJDA) et du viet vo dao (être fort pour être utile) à travers une approche complète d’une méthode équilibrée et traditionnelle durant plus de 5000 heures d’enseignements assidus (entre 7-10h par semaine) durant plus de 12 ans (ceinture noire également à la FFKDA).

La richesse apportée par cette méthode en font une approche complète qui intègre à la fois des pratiques dites « d’interne » (tel que les techniques respiratoires, le gi gong, le tai chi, le massage, la méditation passive et active, le travail sur les 5 énergies et les formes des animaux) et des pratiques dites « d’externe » (pieds, poings, coudes, genoux, 5 formes de la mains, approche du combat réel, durcissement, travail sur les positions, sur la structure du corps pour obtenir des blocages cohérents et des frappes efficaces et déterminantes). Mais cette notion d’interne et d’externe reprennent les principes du yin et du yang ou l’un n’existe pas sans l’autre.

Cet enseignement m’a permis également d’appréhender l’usage et la pratique de nombreuses armes traditionnelles chinoise et vietnamiennes. Le travail des armes permet un travail encore plus avancer des principes interne et externe pratiqués et de développer encore plus la maîtrise dans ces domaines afin de qualifier ces principes.

Le but de l’apprentissage des armes est de déposer les armes. D’un regard non averti et extérieur la manipulation d’armes (sabre, épée, lance, bâton, fléau…) peut paraître effrayant et dangereuse, qui est un sentiment normal et cohérent pour un non initié. Mais cette pratique exigeante nécessite une vraie implication dans l’art qui transforme le pratiquant.

L’enseignement proposé est structuré pour accompagner tout type de pratiquant à travers une méthode progressive bien structuré qui permet de passer les différents stades de l’apprentissage et de son développement.

l’équilibre interne et externe permet de grandir droit grâce à l’équilibre des chose et de croître dans sa pratique et son quotidien.

La pratique martiale enseignée est riche et équilibré et développe de nombreux aspect dans la construction de la méthode sur les principes de préservation de la santé et de la fortification du corps basé sur la médecine traditionnelles chinoise ou vietnamienne.

Méthode de prévention de la santé, méthode de combat guerrier (ou à mon sens le principal ennemi est soi même ou à l’intérieur de soi même, il peut se présenter sur des forme émotionnelles, de pensées limitantes, de comportement inadéquat ou dangereux, d’égo, de croyances), méthode de développement personnel, méthode de développement énergétique, méthode de développement spirituel voila ce que notre méthode d’enseignement martial permet de développer.

Loin du sport de combat, cette méthode martiale se veut une voie d’accomplissement de l’être, d’unicité de l’être et de mise en harmonie des pratiquants.

Chacun son chemin, cette méthode martiales vous propose un accompagnement dans votre voie pour accélérer votre accomplissement.

Alors rencontrez-nous, venez essayer un cours ou un stage pour découvrir les enseignements et vous ouvrir à une approche nouvelle et écologique de votre système.