La forme des cinq animaux

Le Gi Gong des cinq animaux

Le qìgōng des cinq ani­maux est une pra­ti­que créée vrai­sem­bla­ble­ment par le célè­bre méde­cin chi­nois 華佗 Huà Tuó (IIe siècle après J.-C.), qui dési­gne des mou­ve­ments zoo­mor­phes ins­pi­rés par le Tigre, le Cerf, l’Ours, la Grue et le Singe [1]. Bien qu’il en existe de nom­breu­ses varian­tes sous formes d’exer­ci­ces isolés ou d’enchaî­ne­ments codi­fiés, les prin­ci­pes de base res­tent iden­ti­ques : dans le cadre de la théo­rie des cinq mou­ve­ments [2] (五行 wǔ xíng), chaque animal est asso­cié à un élément, une émotion, un couple organe-vis­cère (臟腑 zàngfǔ), une saison, un sens, une cou­leur, etc. « Travailler un animal » ren­force et équilibre les carac­té­ris­ti­ques cor­res­pon­dan­tes.

Notre tra­vail des cinq ani­maux se pré­sente sous formes de cinq enchaî­ne­ments ordon­nés selon le cycle d’engen­dre­ment :

  • gi gong du tigre
  • gi gong du cerf
  • gi gong de l’ours
  • gi gong de la grue
  • gi gong du singe

     

Cette forme de gi gong des 5 animaux permet un travail avancé sur la saison énergétique et de rééquilibrer les méridiens du corps. La forme complète permet une grande ré-harmonisation du corps et système énergétique selon la MTC (médecine traditionnelle chinoise).

Derrière chaque forme en plus de travailler sur le mouvement énergétique et l’organe associé se cache des techniques martiales redoutables permettant encore d’accroitre les possibilités martiale et d’intégrer les stratégies des 5 éléments das l’analyse du combat et à un stade plus avancé dans son quotidien.