La forme des cinq animaux

Qi Gong des cinq animaux

Le qìgōng des cinq ani­maux est une pra­ti­que créée vrai­sem­bla­ble­ment par le célè­bre méde­cin chi­nois 華佗 Huà Tuó (IIe siècle après J.-C.), qui dési­gne des mou­ve­ments zoo­mor­phes ins­pi­rés par le Tigre, le Cerf, l’Ours, la Grue et le Singe.

Bien qu’il existe de nom­breu­ses varian­tes du Qi Gong des animaux sous formes d’exer­ci­ces isolés ou d’enchaî­ne­ments codi­fiés, les prin­ci­pes de base res­tent iden­ti­ques : dans le cadre de la théo­rie des cinq mou­ve­ments (五行 wǔ xíng), chaque animal est asso­cié à un élément, une émotion, un couple organe-vis­cère (臟腑 zàngfǔ), une saison, un sens, une cou­leur, etc. « Travailler un animal » ren­force et équilibre les carac­té­ris­ti­ques cor­res­pon­dan­tes. On parle parfois du jeu des 5 animaux.

Notre tra­vail des cinq ani­maux se pré­sente sous formes de cinq enchaî­ne­ments ordon­nés selon le cycle d’engen­dre­ment :

     

  • gi gong du tigre
  • gi gong du cerf
  • gi gong de l’ours
  • gi gong de la grue
  • gi gong du singe

Qi Gong des cinq animaux un travail énergétique

Cette forme de gi gong des 5 animaux permet un travail avancé sur la saison énergétique et de rééquilibrer les méridiens du corps. La forme complète permet une grande ré-harmonisation du corps et système énergétique selon la MTC (médecine traditionnelle chinoise).

Une fois les formes acquise, un travail sur les 5 mouvements, les 5 émotions, les 5 organes, les 5 éléments et les 5 énergies est associé à la forme pour ressentir la forme et venir nourrir les organes du corps.

Qi Gong des cinq animaux un développement martial

De nombreuses formes martiales se sont inspirées des techniques de combat des animaux et de leur façon de se mouvoir, les formes du tigre ou de la grue sont surement les plus connues.

Derrière chaque forme, en plus de travailler sur le mouvement énergétique et l’organe associé, se cachent des techniques martiales redoutables permettant encore d’accroître les possibilités martiales et d’intégrer les stratégies des 5 éléments dans l’analyse du combat, et à un stade plus avancé, dans son quotidien.

QI Gong saisonniers

Dans cette forme de Qi gong des animaux, il s’agit d’imiter les actions des animaux, basées sur leurs habitudes, afin de stimuler les fonctions de nos Cinq principaux Organes que sont :

  • le Foie (Tigre)
  • le Cœur (Cerf)
  • la Rate-Pancréas (Ours)
  • les Poumons (Grue)
  • les Reins (Singe)

Les cinq éléments où plutôt les cinq mouvements peuvent se combiner à l’expression énergétique du yin et du yang pour caractériser les saisons.

  • Ainsi, le Bois, naissance du yang, début d’extériorisation, exprime l’énergie du printemps, la forme du tigre.
  • Le Feu, apogée du yang, extériorisation maximum, l’été, la forme du cerfs.
  • Le Métal, naissance du yin, début d’intériorisation, l’automne, la forme de la grue.
  • L’Eau, apogée du yin, intériorisation maximum, l’hiver, la forme du singe.
  • La Terre, neutre, prend place entre chaque saison pour permettre le passage en douceur d’une saison à l’autre, l’inter-saison, la forme de l’ours.

Les saisons représentent la combinaison des énergies du Ciel et de la Terre et il convient à l’homme d’accorder ses propres souffles à l’environnement atmosphérique et aux mouvements énergétiques de la nature. Si le corps se porte bien, l’esprit lui aussi sera équilibré.

Ré-harmoniser le corps avec les énergies qui nous entourent

Il existe une forme de résonance entre le milieu naturel et l’homme, entre le microcosme qu’est l’être humain et le macrocosme. De ce fait, notre équilibre procède de la synchronicité active entre les mouvements énergétiques présents dans le corps et les rythmes et cycles naturels, circadiens, saisonniers, naturels.

Pour les Chinois, la maladie est une rupture d’équilibre énergétique, une dysharmonie créée par diverses causes, qualifiées d’externes ou internes. Les causes externes sont les climats : le vent, la chaleur, l’humidité, la sécheresse ou le froid qui, se manifestant de façon extrême ou marquant un organisme affaibli, vont devenir pervers déclenchant ainsi une maladie …

La médecine traditionnelle chinoise respecte ces rythmes et les cycles qui influencent l’être humain. Les fluctuations énergétiques des saisons demandent à l’être humain, ainsi qu’à tous les êtres vivants de la terre, de s’adapter pour survivre. Cette adaptation est bénéfique car elle « nourrit » en superficie et en profondeur les structures constitutives.

Un organisme équilibré est un organisme qui s’adapte correctement à chacune des évolutions climatiques saisonnières, de façon régulière et silencieuse.

Bien se porter tout au cours des cinq saisons Chinoises, c’est posséder un capital énergétique régulièrement réparti entre les cinq fonctions principales de l’être humain (théorie des cinq éléments).

Historique du jeu des 5 animaux

Le Livre des Han postérieurs (hòu hàn shū 後漢書), une des œuvres historiques chinoises officielles compilées par Fan Ye (范瞱), utilise comme source un certain nombres d’ouvrages historiques et de documents antérieurs qui couvrent l’histoire des Han orientaux (25-220).

Le chapitre fangshu zhuan , relate une discussion entre Hua Tuo et son disciple Wu Pu :

« J’ai une technique qui s’appelle le « Jeu des cinq animaux » ; le premier s’appelle le tigre, le deuxième le cerf, le troisième l’ours, le quatrième le singe, et le cinquième l’oiseau; elle sert à chasser les maladies et elle est bénéfique pour les membres inférieurs. Lorsque le corps ne va pas bien, exécutez le jeu d’un animal jusqu’à sudation, enduisez-vous de poudre, le corps devient léger et vous recouvrez l’appétit. »

Actions des Qi gong des animaux par animal

Les Qi Gong des 5 animaux est basé sur un ensemble de mouvements issue des animaux et sur une énergie reliée à un organe viscère et à une émotion conformément au cycle de 5 éléments.

Le travail de la forme (mouvement) permet de fluidifier la circulation dans le corps et selon les principes de médecine chinoise de régulariser les méridiens et d’être en bonne santé.

A un niveau plus avancé, un travail supérieur est associé à la forme des animaux afin de démultiplier les effets de ces Qi gong et de les associer avec la saison énergétique, ce développement sera présenté aux personnes ayant atteint le niveau suffisant pour ces enseignements supérieurs.

Basé sur les 5 principes, chaque animal possède une action bien spécifique sur les différents niveaux de l’homme (physique, énergétique, émotionnel et mental) dont voici les grandes lignes :

Qi Gong du Tigre

    • effets sur le Foie et la Vésicule Biliaire
    • la vue et la vision
    • les muscles et les tendons
    • les ongles
    • libère la colère, la frustration

Qi Gong du Cerf

    • agit sur le cerveau et la moelle épinière
    • action sur les maladies neurologiques ou psychiques
    • régularise la joie

Qi Gong du Ours

    • renforce la Rate, le Pancréas et l’Estomac
    • problèmes digestifs
    • les prolapsus
    • renforce l’immunité
    • libère les soucis

Qi Gong du Grue

    • fortifie le Qi du Poumon
    • agit sur les pathologies du Poumon comme l’asthme, les bronchites chroniques par exemples
    • action sur la tristesse/anxiété

Qi Gong du Singe

    • renforce le Qi des Reins
    • agit sur les problèmes liés au Reins et à la Vessie comme les cystites
    • renforce la fertilité et la libido
    • agit sur les os
    • action sur la peur/frayeur