Fête du Têt

Qu’est ce que la fête du Têt ?

La fête du Têt correspond au Nouvel an vietnamien, c’est la fête la plus importante du Vietnam. Elle correspond au nouvel an chinois mais comme nous pratiquons un art martial vietnamien on parlera de la fête du Têt.

Cette fête marque la fin d’une année lunaire et le début d’une nouvelle année.

Au Vietnam, le Têt est célébré entre le 1er et le 7ème jour de l’année lunaire soit entre la dernière semaine de janvier et la troisième de février de chaque année. C’est parce que l’on se base sur la lune que la date change chaque année et n’est pas fixe.

Le Têt marque le renouveau et l’arrivée du printemps, son nom vietnamien qui signifie « fête de la Première Aurore ».

Durant cette période, les Vietnamiens en profitent pour prendre leurs vacances (3 jours fériés). 

Pourquoi le Têt est-il si important ?

Selon la tradition, c’est le seul jour de l’année où les âmes des morts reviennent sur terre. Le culte des ancêtres est très important, c’est donc un rendez vous à ne pas manquer et l’autel des Ancêtres fait preuve d’une très grande attention encore plus à cette période. Cette cérémonie de « l’adieu aux dieux lares » marque le voyage de l’Esprit de la Terre vers le Ciel. Au cours de ce voyage, il va faire le rapport annuel des vivants auprès du Tout-Puissant Empereur de Jade.

Au cours du Têt se déroule une véritable fête, les marchés débordent de fleurs (notamment les branches de pruniers aux fleurs jaunes (cây mai) pour décorer les maisons). Les familles se réunissent. Dans les pagodes, on brûle du santal dans des encensoirs. Des plateaux de friandises et des objets en papier sont présentés au génie gardien du foyer. La veille du têt un gâteau de riz gluant est confectionné, c’est le bánh chưng.

Le premier jour de la nouvelle année est d’une importance cruciale pour les Vietnamiens. Tout ce qui se dit et se fait ce jour-là influence le reste de l’année. La première personne qui franchit le seuil de la maison doit être une personne vertueuse et fortunée, pour apporter prospérité et bonheur sur la famille pendant les 365 jours suivants. Il est interdit de se quereller ce jour-là, de jurer, de casser de la vaisselle. Les anciens ne font aucun travail manuel le jour du Têt, car ces actes annoncent peine et sueur pour toute l’année ! (je sens que certains vont vite adopter cette coutume !)

Le Têt est vraiment une fête unique en son genre, à la fois religieuse et civile, aucun Vietnamien ne manque de la célébrer.

En 2020, on entre dans l’année du rat de métal.

Le culte des ancêtres

Le culte des ancêtres est le souvenir des réalisations des générations antérieures.

Pour les Vietnamiens, le Têt traditionnel est l’occasion de se réunir avec toute la famille. C’est l’occasion de retourner sur la terre de leur naissance pour visiter les tombeaux des proches, brûler de l’encens et disposer des offrandes sur l’autel de la lignée.

Le culte des ancêtres est un aspect de la vie culturelle des Vietnamiens avec l’organisation des cérémonies liées à ce culte, la hiérarchie de chacun des membres de la lignée familiale et d’une manière plus globale, les représentations de l’homme et de l’univers.

Le culte des ancêtres contribue à développer les bonnes traditions de la famille et à consolider les relations familiales. C’est à la fois un sentiment naturel et un devoir pour chacun. Le culte des ancêtres est le souvenir des réalisations des générations antérieures. Il est évident qu’aujourd’hui, les membres de la famille doivent être solidaires, s’entraider, accomplir de bons actes et éviter les mauvais.

Cette relation constitue une force capable d’aider les individus à surmonter les difficultés pour édifier des familles heureuses.

Lors du premier jour du Nouvel An lunaire, les familles se réunissent dans la maison du chef de la ligne aînée pour rendre hommage aux ancêtres et présenter les vœux aux grands-parents et aux proches. La population a coutume de se souhaiter longévité, prospérité et chance.

Danse du lion

C’est au cours des festivités de la fête du Têt que les école d’arts martiaux animent les rues et manifestation avec la danse du lion.

Cette danse du lion nécessite de forte compétence martiale pour exécuter le déplacement des lion ou dragon avec des prouesse physique en plus de tenir des costumes avec des tête d’animaux (lion dragon) très lourd à porter et manipuler. La danse du lion est tout un art et nécessite une très grande préparation pour assurer un spectacle étonnant.

Quelques vœux traditionnels pour le Têt :

Chúc mừng năm mới ou Cung chúc tân xuân : Bonne Année
– Sống lâu trăm tuổi (Vivre jusqu’à 100 ans) : utilisé par les enfants pour leurs grands-parents
– An khang thịnh vượng (Sécurité, santé et prospérité)
– Vạn sự như ý (Mille choses comme souhaité)
– Sức khoẻ dồi dào (Une très bonne santé)
– Cung hỉ phát tài (Félicitations et prospérité)
– Tiền vô như nước (Que l’argent coule à flots)