Développement personnel et art martial

Le développement personnel

Le développement personnel est très en vogue depuis quelques dizaines d’années et continue à se développer. Dans une époque où la majorité des besoins de subsistance primaires sont couverts (habitats, sécurité, alimentation…), les personnes cherchent à combler des niveaux plus élevés de leur accomplissement. Ainsi elles recherchent des méthodes et outils leur permettant d’accéder à des sphères de bien être, d’accomplissement personnel, de développement spirituel en fonction de la recherche de chacun. Il suffit de voir les rayons des librairies sur le développement personnel pour se rendre compte de l’ampleur du phénomène.

Mais le développement personnel n’est pas récent et depuis des millénaires, il a été enseigné par des grands maîtres, des sages, les religions et autres mouvements sectaires ou de sociétés dites « secrètes ». Ces traditions anciennes sont souvent remises au goût du jour, modernisées et aseptisées des concepts religieux, sectaires ou trop traditionnels pour correspondre aux attentes de l’époque moderne.

Pour une compréhension intellectuelle à un niveau mental ou philosophique, ces apprentissages sont accessibles avec ces méthodes modernes. Mais pour une intégration complète, dans son corps et sa vie, ces enseignements nécessitent la mise en pratique et leur application. Cette forme d’intégration permet une compréhension plus profonde que la seule connaissance intellectuelle.

De plus, les personnes diffusant les informations en développement personnel n’ont pas forcément reçues des enseignements de haut niveau ou travaillé durant suffisamment d’années pour intégrer tout les concepts relatifs à leur enseignement. Si la formation est légère et que la digestion est incomplète, la retransmission en peut être qu’hasardeuse voir dangereuse.

Enfin, les qualités d’un bon enseignement sont rarement enseignées et même des personnes dotées d’un savoir important et d’une grandeur d’âme et spirituelle peuvent avoir des difficultés à transmettre, vulgariser et apporter ces informations précieuses à ceux qui sont sur le chemin ou encore à adapter leur enseignement à l’individu, sa personnalité et son unicité.

Le développement personnel est un mélange de savoir être, savoir faire, quotidien, spiritualités et connaissances profondes intégrées dans le corps.

Art martial

L’art martial, pour les personnes qui ne pratiquent pas, reste une pratique étrange, mystérieuse, qui donne envie mais qui fait aussi parfois peur.

L’art martial a été développé sur des millénaires à travers l’histoire pour défendre ses territoires ou ses biens. En fonction des époques plus ou moins tumultueuses, les développements se sont fait sur l’art du combat ou l’art de préserver sa santé et sa vitalité.

Aujourd’hui, même si nous avons l’impression de vivre une période chaotique à cause des changements rapides imposés par le rythme actuel de la vie, la vie reste plutot apaisée, c’est à dire que nous sommes dans un état de droits, sans guerre civile ou guérilla. Dans ce contexte, l’art martial au sens guerrier et stratégie de combat ne prend que peu de valeur dans une société comme la notre. Mais ce ne serait qu’ignorer l’essence même de l’art martial !

Art martial outil de développement personnel

L’art martial tel qu’enseigné dans l’association AAZ santé à pour objectif de remettre au centre un grand nombre de qualités recherchées en développement personnel comme :

  • Le bon fonctionnement du corps, par les différentes pratiques physiques et les explications sur les mouvements justes à réaliser, remettre le corps en mouvement est essentiel dans cette société où nous sommes assis du matin au soir, depuis le petit déjeuner, dans la voiture pour aller au travail, au travail, au repas du midi, au retour du travail, le soir on se remet assis à table puis on fini sa soirée assis (ou vautré) dans son canapé, autant de comportements qui finissent par blesser durablement le corps. Heureusement celui ci est résiliant et une reprise progressive permet de rééquilibrer ces déséquilibres.
  • L’efficacité, le travail sur l’efficacité est essentiel en art martiaux, toute la pratique repose sur l’étude des trajectoire et structures qui permettent de maximiser l’efficacité des mouvements avec le moindre effort. Cela permet de contrer ou bloquer un adversaire bien plus imposant physiquement que soi avec facilité et sans efforts. La justesse du corps et le travail sur la structure sont des aspects essentiels de cette efficacité.
  • L’ancrage pour que les personnes retrouvent une excellente connexion à la terre, symbole d’harmonie, de nettoyage et de solidité.
  • Retrouver son centre, rassembler ses énergies dans son centre, éviter la dispersion synonyme de fragilité. Indispensable dans la société actuelle où l’émotionnel et la sur-sollicitation amènent les individus à l’éparpillement et la dispersion d’énergie.
  • Le travail sur les émotions, savoir appréhender, gérer ses émotions, ne plus se faire emporter par ses émotions, tout en sachant les libérer et déloger les émotions contenues dans le corps.
  • La confiance en soi, l’art martial développe une forte confiance en soi, en ses capacités, le travail sur l’ancrage et le centre permettent d’établir de nouveau une connexion à soi et maximiser sa confiance à affronter les problèmes, la vie ou des individus désagréables envers soi.
  • La reconnexion, tout au long de la pratique on réapprend à écouter les signaux de son corps et son intelligence pour décrypter les messages et ainsi répondre aux attentes de notre véhicule terrestre.
  • Le respect, les valeurs enseignées à travers les arts martiaux enseignent le respect des autres et apprend également à se faire respecter dans son intégralité et sa personnalité.
  • Affirmation de soi, savoir exprimer sa singularité sans honte et librement est vraiment une source de libération et d’épanouissement de l’individu. L’art martial par essence permet sa propre expression et son affirmation. Les réflexes et attitudes acquisent en cours permettent de retrouver ces qualités dans la vie quotidienne, auprès de sa famille, dans son travail.
  • Estime de soi, l’amélioration de son image est importante pour le développement de l’individu. Par une attention sur les progrès réalisés et la justesse des mouvements, il s’établi en soi une confiance et se construit au fur et à mesure une belle estime de soi.
  • Faire face aux situations, l’approche de la confrontation, du danger imminent ou du combat permet de développer de fortes capacités de réactions faces aux situations inattendues avec calme et sérénité.
  • Amélioration et restauration de la santé, la pratique physique, les exercices d’étirements et respiratoires ainsi que les exercices internes permettent de s’assurer une bonne santé et de mettre en place des pratiques de longue vie.
  • La mémoire, l’apprentissage des formes et techniques met en oeuvre la mémoire qui s’améliore avec la pratique. Cette mémoire est intéressante car durable et met en oeuvre le corps entier dans le processus de mémorisation plutôt que le simple mental. Cet apprentissage se fait donc sans surcharge mentale, calmement avec une intégration au rythme de chacun.
  • L’équilibre, la pratique martial permet de renforcer ses centres de l’équilibre, le gainage interne et des jambes solides au sol.
  • La perception de son corps dans l’espace est une notion réellement développée en art martial à la fois son corps et ses membres mais également ceux des partenaires de travail. Cette perception est encore plus développée avec le travail des armes traditionnelles.
  • D’autre formes d’apprentissages et de compréhension. En occident, on doit tout comprendre avant de faire et on ne se met pas en action tant que l’on a pas tout compris. Cette façon de faire est l’opposée avec l’enseignement proposé d’origine asiatique où l’on fait, on pratique, on expérimente pour ensuite intégrer à un autre niveau. Pratiquer un art martial permet de découvrir une autre façon de comprendre les choses sans forcément passer par les chemins connus du mental.
  • La latéralisation, le travail de l’ensemble du corps à droite comme à gauche permet d’améliorer sa latéralisation, la coordination des mouvements synchrones ou non et de maximiser ainsi les connexions entre les deux hémisphères du cerveau.
  • Prolongement de la vie, les taoïstes sont les personnes qui ont poussé le plus loin l’étude du prolongement de la santé et de la vie, avec de très nombreux exercices de renforcement internes, axés sur la circulation interne et la transformation alchimique.
  • Libération d’émotions, depuis tout petit on nous a appris à réprimer et masquer nos émotions : il faut pas faire de vagues. Hors les émotions doivent être libérées pour permettre la bonne circulation interne, bloquées dans le corps ces énergies perturbent le bon fonctionnement, une fois libérées elles deviennent véritablement thérapeutiques.
  • Expression, La confiance et l’estime de soi permettent de trouver les forces internes pour s’exprimer face aux autres plus aisément et permettent de parler en public facilement. L’art martial permet d’affronter le regard des autres et leur jugements avec sérénité.
  • Calme mental, les pensées se bousculent trop souvent dans nos têtes. Dans cette société où tout va très vite et où le cerveau n’est jamais au repos et toujours en ébullition ! La pratique d’un art martial traditionnel, avec son enseignement complet permet au fur et à mesure d’intégrer un ralentissement des pensées afin de se connecter aux autres systèmes dans le corps que les simples pensées.
  • Sérénité, on parle de zen et d’autres arts qui amènent à la sérénité intérieur. Quelque soit le tumulte extérieur, avoir apaisé son système interne permet de naviguer dans les flots de la vie avec une belle sérénité et un calme tout en maintenant le cap fermement vers les directions qui sont les nôtres.
  • Voie vers l’éveil spirituel, une fois les différents plans intégrés, la recherche la plus avancée pour les pratiquants d’art martiaux est la voie vers l’éveil spirituel, cette voie à été travaillée et enseignée par étapes pour guider les étudiants sur le chemin de la félicité.

Si le développement personnel vous intéresse venez pratiquer l’art martial pour progresser dans un grand nombre de domaines qui se refléteront dans votre vie quotidienne et dans la façon d’affronter les choses de la vie. Venir faire un cours d’essai.