Culture, philosophie et médecine

À cette richesse tech­ni­que du viet vo dao s’ajoute une richesse cultu­relle et morale. En effet, notre ensei­gne­ment est impré­gné des phi­lo­so­phies chi­noi­ses sous-jacen­tes aux arts mar­tiaux. C’est pour cela que nous étudions, par exem­ple, les théo­ries taoïs­tes du yin/yang et des cinq éléments ou que sont mises en avant des valeurs confu­cia­nis­tes telles le res­pect ou la poli­tesse au sein des cours.

Les pra­ti­quants sont également ini­tiés aux bases de la méde­cine tra­di­tion­nelle chi­noise, indis­pen­sa­bles au tra­vail de l’interne, au tra­vers de mas­sa­ges (tuina, shiatsu…) et de notions théo­ri­ques sur les méri­diens d’acu­punc­ture, les centres énergétiques et les flux circulatoires.