La chaîne à 9 sections

La chaîne à 9 sections (Jiu jie bian) est une chaîne métallique composée d’une série de 9 sections métalique articulées. A ses extrémités, se trouvent une pointe et une poignée, permettant les mouvements rotatifs de la chaîne.

chaine à 9 sections ( Jiu jie bian )

Chaîne composée de plusieurs sections articulées, d’une pointe et d’une poignée. Les sections sont rattachées entre-elles par trois anneaux métalliques fermés par une soudure. Tous les éléments de la chaîne sont en métal. Le nombre de sections de la chaîne ne prend pas en compte la poignée et la pointe. L’épine placée à son extrémité est le véritable point d’attaque.

On dit que la chaîne à 9 sections était utilisée pour percer les murs grâce à sa force considérable de frappe au niveau de son extrémité.

La chaîne à 9 sections est une arme difficile à manier. L e travail de la chaîne exige beaucoup d’habilité et de concentration, encore plus que le fléau (nunchaku) et d’autres armes.
La pratique du fléau est compliquée avec seulement deux sections en bois articulées avec une chaîne tandis que la chaîne possède 9 sections !

chaîne 9 sections

La chaîne est divisée en plusieurs sections (entre 8 et 13, mais plus couramment 9)… C’est une arme souple redoutable pouvant être utilisée par paire par certains experts. La chaîne demande, tout comme le bâton à 3 sections, une grande maîtrise, du fait que les jonctions séparant les différentes sections sont toujours souples…

Vu la difficulté de maniement de la chaîne à 9 sections, cette arme est enseignée dans l’école en fin de cursus lorsque le pratiquant maîtrise tout un ensemble d’armes et de trajectoires.